Ferme N. J. Pagé inc.


La Quête de
Ferme N. J. Pagé inc.

Nom des propriétaires
Johanne Pagé et Jean-Francois Pagé

 

Détaillant
Agrocentre Lanaudière Inc.

 

Localisation
Sainte-Élisabeth

 

Type de ferme
Grandes cultures (Maïs-grain, soya IP, blé consommation humaine et haricot adzuki.

 

Superficies en culture
425 ha

 


Description de l’entreprise

En 1969, Normand et Jocelyne Pagé ont fait l’acquisition d’une ancienne ferme laitière qui comptait 75 hectares, dont 57 cultivables. Dans les années 70, l’ancienne étable fut transformée en porcherie d’engraissement et une nouvelle porcherie fut construite. Les propriétaires ont fait l’acquisition, deux ans plus tard, de deux fermes supplémentaires dont une ferme laitière possédant 65 ha de terre. En plus de cultiver 122 ha, ils opéraient trois porcheries et une ferme laitière. Ils cultivaient du maïs, de l’orge et des légumes à forfait pour la conserverie. Dans ces mêmes années, plusieurs silos ont été achetés et plusieurs terres ont été drainées. En 1990, 345 hectares de plus ont été achetés. C’est en 1993 que Johanne et Jean-François s’associent avec leur père et forment la Ferme N.J. Pagé inc., devenant ainsi la deuxième génération à s’établir. Depuis, l’entreprise ne cesse d’innover. L’application de pesticides est maintenant contrôlée par injection à l’aide d’un ordinateur et l’arrosage est fait par GPS. De plus, les intrants granulaires ont été changés en totalité pour des engrais liquides au printemps 2000. C’est en 2005 que l’entreprise décide de se consacrer uniquement aux grandes cultures et de délaisser les animaux. Plusieurs autres silos ont été construits afin de pouvoir entreposer leurs récoltes. Ils peuvent entreposer jusqu’à 2700 Tm de grains. Toujours dans l’optique d’améliorer la rentabilité de la ferme, ils ont fait l’acquisition d’une niveleuse et d’une antenne GPS. L’esprit innovateur de Johanne et de Jean-François les amène à vouloir faire de l’agriculture de précision, ils ont donc fait l’achat d’un semoir Kinze à l’automne 2012 et feront l’essai du semis à taux variable cette année. À ce jour, l’entreprise cultive 425 ha. La ferme produit du maïs-grain, du soya IP, du blé pour la consommation humaine et des haricots adzuki. À l’automne 2016, Alexandre, le fils de Johanne, débutera son cours en agriculture devenant ainsi la 3e génération à prendre le flambeau de la ferme familiale.

Récolte

Récolte - 6 mars 2017
Poids spécifique
73.2 kg/hl
Humidité
19.1 %
Autres informations
Le champ a été récolté le 15 novembre sous des conditions ensoleillées. Nous avons effectué des pesées dans chacune des zones de gestion soit à 30 000 , 32 000 , 34 000 et 36 000 plants/acre. Dans la zone de 30 000 plants/ac, zone où le sol est pauvre, les rendements ont été les plus faibles. Il a donc été avantageux de semer une population plus basse dans cette zone. Dans la zone la plus performante, soit à 36 000 plants/ac, le champ était uniforme. Nous avons obtenu les meilleurs rendements avec des rendements allant de 5.3 tm/acre à 7.1 tm/acre. Le fait d'avoir augmenté la population dans cette zone a été bénéfique au producteur. Il a pu avoir un rendement optimal pour cette zone du champ. Au milieu du champ, il y a une baissière importante et nous avons constaté que les rendements étaient très faibles à cet endroit (voir carte). Dans les zones de 32 et 34 000 plants/ac, les rendements sont variables allant de 3.3 tm/acre à 7.1 tm/ac dépendamment de où on se trouve dans le champ. Pour cette première année d'essai de semis à taux variable, nous avons pu constater qu'il est avantageux de semer des populations plus faibles dans des zones pauvres et d'augmenter la population dans des zones où les conditions de sol sont optimales.
Photos

Observations

observation 7 octobre - 14 octobre 2016
Autres informations
Le système racinaire des plants échantillonnés est similaire à basse et à haute population, donc on peut constater que l’hybride 2417 a une bonne capacité à garder sa physiologie. Une bonne santé de tige est aussi une caractéristique génétique de cet hybride et c’est ce que nous avons constaté au champ. Grâce à la flexibilité du 2417, les épis étaient plus longs à une population de 30 000 plants/acre, mais ont quand même fait des épis de bon calibre à une population de 36 000 plants/acre. Malgré une profondeur de semis d’à peine 1 pouce, l’hybride s’est bien comporté dans les conditions de sécheresse et de chaleur que nous avons connues. Le remplissage des grains n’a pas trop été affecté. Sur les photos, on observe un peu de maladies sur les racines, probablement causées par la profondeur de semis qui a facilité l’entrée.
Photos

Observations

observation 23 septembre - 14 octobre 2016
Évaluation Théorique
La méthode utilisée pour faire le calcul du rendement théorique est : - Mesurez 17 pieds et 5 pouces (1/1000 acre) - Comptez le nombre d'épis récoltables sur cette distance - Récoltez trois épis - Faire la moyenne des trois épis nombre de grains en longueur et en largeur. Ensuite, faire le calcul suivant: nombres de rang X nombres de grains en longueur X nombres d'épis/ 90/ 39,368 (1tm=39,368bu). Nous avons fait cet exercice dans chaque zone de population soit 30 000, 32 000, 34 000 et 36 000 plants/acre. Par la suite, nous avons constaté que malgré des épis légèrement plus petits en zones plus élevées de population, meilleur était le rendement.
Photos

Observations

Observations au 13 septembre - 27 septembre 2016
Photos

Protection des cultures

Herbicide - 27 septembre 2016

Semis

Printemps 3 - 27 septembre 2016
Photos
Documents

Observations

Observations du 2 septembre - 24 septembre 2016
Évaluation des stress
Nous avons connu plusieurs épisodes de sécheresse au cours de l'été ainsi que des températures élevées. En raison de ces conditions climatiques, le remplissage des grains du bout de l'épi a été affecté. Plusieurs grains ont avorté, mais aucune carence n'a été observée. Le maïs a donc été bien fertilisé.

Protection des cultures

Protection des cultures - 24 septembre 2016
Herbicide
L'herbicide Armezon PRO a été appliqué au stade 4 feuilles du maïs à raison de 37 ml/ha, en mélange avec 1,65 l/ha de Factor 540 et 1 l/ha d'atrazine.

Semis

Bloc Semis du 2016-06-10 - 13 juin 2016
Observation du taux de semis réels
Observations du 26 mai 2016: Des décomptes de population ont été faits selon les zones établies par la carte de prescription de l'Outil R7. Pour chaque zone , soit une zone de 30 000 , 32 000 , 34 000 et 36 000 plants / acre, nous avons calculé le nombre de plants sur 1/1000 acre. Les résultats obtenus correspondaient bien aux zones déterminées dans la majorité des cas sauf à quelques endroits où la population était légèrement inférieure à cause de la sécheresse.
Vidéo

Fertilisation

Fertilisation du 10 juin 2016 - 21 juillet 2016
Produits utilisés
Une semaine avant le semis, 7,5 t/ha de fumier de poulet a été épandu. De l'engrais liquide a été appliqué au démarreur : 3,5 gallons / acre de 11-37-0 sur la semence et 12 gallons / acre de 32-0-0 2 po à coté de la semence.

Semis

Semis à taux variable - 21 juillet 2016
Date de semis
6 mai 2016
Hybride ensemencé
L'hybride semé est le 2417VT2P de Croplan. Cet hybride est reconnu pour sa vigueur printanière, sa tolérance à la sécheresse et son potentiel de rendement élevé.
Taux de semis
Le taux de semis varie de 30 000 à 36 000 grains / acre dépendamment de la zone. Deux bandes témoins de 34 800 grains / acre a été semé dans le centre du champ. Une carte de prescription a été fait selon les images infrarouges du champ avec l'Outil R7.
Observation des conditions aux semis
Les conditions de semis étaient optimales. La température du sol était de 11 degrés Celsius. Un travail minimal du sol a été fait avant le semis afin de favoriser l'émergence.
Autres informations
Le semoir utilisé est un Kinze 32 rangs avec un moniteur trimble lm 1000.

Carrière

Nous Joindre

English