Les Cultures de chez nous


La Quête de
Les Cultures de chez nous

Nom des propriétaires
Michelle Rajotte et Louis-Marie Jutras

 

Détaillant
Agrocentre Vinisol Inc.

 

Localisation
Sainte-Brigitte-des-Saults

 

Type de ferme
Maraichères (poireaux, asperges, fraises, framboises, bleuets) et grandes cultures (maïs et soya)

 

Superficies en culture
283 ha

 


Description de l’entreprise

Depuis 1981, l’entreprise Les Cultures de chez nous cultive principalement des légumes et des petits fruits dans la région du Centre-du-Québec. Grâce à son dynamisme et à la qualité de ses produits, l’entreprise est devenue le principal fournisseur en asperges et en poireaux des chaînes d’alimentation du Québec. Établis à Ste-Brigitte-des-Saults, Michelle Rajotte et Louis-Marie Jutras partagent la même passion de cultiver la terre. En 1978, ils ont troqué leurs habits de secrétaire et de cartographe pour ceux d’agriculteurs. Trois ans plus tard, ils ont acheté une terre de 172 acres. Au fil des ans, ils ont continué d’acquérir des terres au point d’en posséder aujourd’hui 700 acres. Les serres occupent une superficie de 2700 mètres carrés. Ils cultivent actuellement des poireaux, des asperges, des fraises, des framboises, des bleuets, du soya et du maïs. En 1999, ils innovent avec un volet industriel. Ils ensachent du poireau tranché. Ce nouveau segment de mise en marché devient leur nouveau produit niche et depuis cette date, les consommateurs peuvent s’en procurer dans la plupart des marchés Québécois. En 2001, commence l’importation des poireaux européens provenant de la France. Cette importation permet à l’entreprise d’occuper le marché pendant la saison hivernale et d’assurer un approvisionnement continu. Après 35 ans d’existence, Les Cultures de chez nous s’est dotée d’une solide réputation dans la production et la mise en marché des poireaux et asperges. Ils emploient annuellement entre 50 et 70 personnes en période de production dont le tiers reste durant la saison hivernale. L’avenir est prometteur pour l’entreprise, la relève est assurée. Les trois enfants travaillent aujourd’hui sur la ferme. L’aînée Valérie, s’occupe de l’administration et des ressources humaines, alors qu’Alexis et Antoine, tous deux diplômés en gestion et exploitation agricole, s’occupent des volets production et mise en marché.

Bilan

Bilan de la saison 2016 - 6 mars 2017
Bons coups & mauvais coups
Nous avons obtenus de très bons rendements tant de le soya que le maïs (respectivement 3,311 tm/ha et 12,622 tm/ha) certainement dû en grande partie à Dame Nature et à un niveau moindre au semis à taux variable. En tant que bon coup, le choix du 2845 VT2P permet vraiment d'augmenter le taux de semis grâce à son excellente réponse à la population. L'idée de créer la carte de semis en fonction du type de sol a porté fruit car les zones plus fertiles ont bien répondues. Le soya Miko R2 s'est très bien développé dans la zone semée à 135 000 gr/acre où le plant a largement branché pour aller chercher le meilleur rendement du champ. Afin d'effectuer une meilleure analyse des résultats, des bandes de semis à taux fixes plus larges auraient permis de mieux les repérer sur les cartes de rendement. Étant donné que le 2845 VT2P est un hybride qui a une forte réponse à l'azote, je reste convaincu que la zone avec un taux de semis à 37 000 grains/acre aurait mieux performé avec un apport supplémentaire d'azote. La plage de population du soya établie aurait pu être plus grande dans le champ 115. La zone à 170 000 grains/acre aurait bénéficié d'une population à 185 000 grains/acre car le développement du plant était plutôt faible.
Amélioration pour l'an prochain
Pour l'an prochain, nous allons revenir avec les mêmes champs tout en inversant les cultures. Dans le maïs, l'azote sera gérée à taux variable sur une partie du champ afin de comparer les deux méthodes de travail. Dans les deux cultures, les bandes témoins vont être plus larges afin de mieux les repérer.
Autres informations
UTM cummulés en 2016 : 3000 utm Précipitations : environ 645 mm Les données sont cummulés entre le 1er mai et le 31 octobre

Récolte

Récolte du maïs - 6 décembre 2016
Rendement du champ au complet
La moyenne de rendement du champ est de 5,12 t/acre sec.
Qualité du grain
Puisque le producteur effectue désormais ses battages avec sa propre batteuse, la qualité du grain est optimale.
Poids spécifique
Le poids spécifique est de 71,2 kg/hl
Humidité
20,7%
Autres informations
Nous avons récolté le champ le 14 novembre par un bel après-midi ensoleillé. La température ambiante était de 14 degrés. Nous avons effectué des pesées dans chacune des zones. Dans la zone avec une population de 33 000 plants/acre, le rendement était de 4,97 t/acre, dans la zone de 35 000 plants/acre, il était de 5,69 t/acre et dans la zone de 37 000, de 5.59 t/acre. Par la suite, nous avons analysé les données de la carte de rendement; la zone de 33 000 a donné 5.32 t/acre, 35 000 5.30 t/acre et 37 000 5.22 t/acre. On parle ici de rendement sec (15.5% d"humidité.) Somme toute, on constate que le rendement est semblable entre les zones et que la zone sableuse a réellement été optimisée. Évidemment, nous avons profité d’une magnifique saison estivale.
Documents
Vidéo

Récolte

Récolte du soya - 6 mars 2017
Autres informations
En cette belle journée de l'Action de grâce a eu lieu la récolte du champ de soya à taux variable. On y avait planté la variété Miko aux 30'' à une population de 170 000, 160 000, 147 000 et 135 000. Nos observations en saison ont montré qu'effectivement, les plants où le taux de population était le plus faible étaient plus branchus. La moyenne de rendement est de 1,65 tonne à l'acre à 14% d'humidité. Ce rendement est représentatif des prédictions que nous avions calculées à partir de nos observations.

Protection des cultures

Fongicides - 22 juillet 2016
Observation(s)
Le 18 juillet, on pouvait voir que les croix commençaient à sortir dans le maïs. C'est le temps idéal pour l'application de fongicides. L'application a été faite le lendemain, soit le 19 juillet en après-midi.
Fongicide
Trivapro A: 400ml/acre - Trivapro B: 120ml/acre
Autres informations
Nous avons rajouté au mélange, du Coron B à une dose 4 l/acre.

Observations

Analyses foliaires - 21 juin 2016
Autres informations
Voici les résultats d'analyses foliaires que nous avons prélevées le 13 juin, dans chacune des zones de gestion du champ.
Documents

Fertilisation

Azote 32 - 24 juin 2016
Produits utilisés
En cette belle journée du 20 juin, la température était tout indiquée pour appliquer l'azote 32-0-0 dans le champ. Une dose de 30 gallons à l'acre a été incorporée avec un sarcleur équipé d'un APV pour semer du ray-grass entre les rangs de maïs.
Stade de la culture
Le maïs est au stade V5.
Vidéo

Semis

Population réelle - 3 juin 2016
Observation du taux de semis réels
Nous sommes retournés au champ pour évaluer la population réelle lorsque le maïs était au stade 3-4 feuilles. Dans la zone semée à 35 000 plants/acre, la moyenne observée est de 33 000 plants/acre. Dans la zone semée à 37 000 plants/acres, la population moyenne est de 36 000 plants/ acre et dans le sable, où l'on devait compter normalement 33 000 plants/acre , on en compte que 31 000 en moyenne après la levée.

Semis

Semis du maïs - 3 juin 2016
Date de semis
7 mai 2016
Hybride ensemencé
Le choix de l'hybride est le 2845 VT2P/RIB de Croplan. Cette variété a toujours donné de bons rendements dans les champs de l'entreprise qui sont situés à St-Cyrille-de-Wendover. En 2014, la moyenne était de 4,91 tonnes (85% M.S.) à l'acre et en 2015, elle était de 5,08. Évidemment, on ne peut que souhaiter de bons résultats avec toute l'attention qui sera portée dans les champs durant la saison 2016.
Taux de semis
Avec différents types de sol présents dans le champ, l’endroit est idéal pour faire varier la population. La population est de 35 000 plants/acre dans le sol plus loameux, 37 000 plants/acre dans la terre noire et de 33 000 plants/acre sur le coteau de sable.
Observation des conditions aux semis
Le 7 mai 2016, était une journée idéale pour semer cette parcelle. La température ambiante était de 23 degrés Celsius et la température du sol 17 degrés Celsius. En fin de journée, le temps s'est couvert pour laisser place à une pluie, juste à point pour apporter l'humidité nécessaire à la germination.
Observation de la profondeur et de l'uniformité du semis
La profondeur de semis observée oscille entre 1'' 3/4 et 2''.
Autres informations
Le maïs a été semé avec un planteur John Deere 1770.
Photos
Vidéo

Détails du champ

Champ de soya (115) - 9 juin 2016
Superficie
13,4 ha
Travail du sol
Déchaumeuse Kverneland
Type de sol, nivelage, drainage et structure de sol
Le type de sol de la pointe est un loam sablo-argileux calcaire de type Bedford tandis que la partie large est un sable Saint-Jude. Les deux types de sols se rejoignent au centre de la parcelle.
Analyse de sol
L'analyse de sol date de 2014. Le phosphore est à 167 kg/ha avec une saturation de 6,8 % P/Al, le potassium est à 162 kg/ha, la matière organique est à 3,2% et la CEC est à 8,8. La saturation en K est à 2,6% et le K/Mg est à 0,4.
pH et chaulage
Le pH et le pH tampon sont à la neutralité.
Photos

Détails du champ

Champ de maïs (121A) - 31 mai 2016
Superficie
9,86 ha
Travail du sol
Déchaumeuse Kverneland
Type de sol, nivelage, drainage et structure de sol
Le sol de ce champ est un loam sablo-argileux calcaire de type Bedford avec des insertions de terre noire.
Analyse de sol
La dernière analyse de sol date de 2013. Le phosphore est à 133 kg/ha (4,8% P/Al). Le potassium est à 151 kg/ha. La CEC est de 10,5. La saturation en K est à 1,6% et le K/Mg est à 0,21.
pH et chaulage
Le pH est à 7,0 et le pH tampon est à 7,2. Aucun chaulage n'est nécessaire.
Photos

Carrière

Nous Joindre

English