Ferme Gérard Beauchemin inc.


La Quête de
Ferme Gérard Beauchemin inc.

Nom des propriétaires
René-Carl Martin, Gérard et Isabelle Beauchemin

 

Détaillant
Agrocentre St-Hyacinthe Inc.

 

Localisation
Sainte-Madeleine

 

Type de ferme
Grandes cultures

 

Superficies en culture
548 ha

 


Description de l’entreprise

Monsieur Gérard Beauchemin a vendu son troupeau de vaches laitières en 1975. Visionnaire, il a par la suite su faire progresser sa ferme en achetant des terres dans les années 80 et 90. Subséquemment, en 2006, sa fille Isabelle ainsi que son conjoint René-Carl Martin, jusqu’alors représentants dans le domaine pharmaceutique, reviennent sur la ferme et en sont devenus actionnaires en 2010. Il faut dire que tous les deux ont une maîtrise en environnement et un baccalauréat en géographie ; ce qui n’est pas sans profiter à l’entreprise qui a su bénéficier de leur approche scientifique et rigoureuse dans la prise de décisions. C’est en travaillant sur la ferme, dans leurs temps libres, qu’ils ont découvert la passion pour le métier. Pour diversifier les revenus, plusieurs projets sont en développement au sein de l’entreprise, dont un vignoble qui a vu le jour en 2016. La relève suit de près avec Éliane qui étudie à l’ITA en technique de procédés de la qualité des aliments et Simon-Karl, qui entrera à l’automne à l’ITA en technique du génie agro-mécanique.

Observations

Observations au 5 juillet - 12 juillet 2017
Évaluation des stress
Quelques chenilles de belle-dame sont présentes dans le soya (voir photos). La belle-dame est un papillon migrateur qui n'hiberne pas au Québec. Elle arrive entre mai et juillet et pond ses oeufs sur diverses plantes hôtes. Les chenilles se nourissent de ces plantes, dont le soya, pour quelques jours avant de se transformer en pupes, puis en papillons. Les chenilles de la belle-dame n'ont pas le statut de ravageur économique au Québec et à moins d'infestation très importante, elles ne causent pas de perte de rendement dans le soya. C'est une culture qui tolère une défoliation de 30-40% sans impact majeur sur le rendement, surtout quand la variété est buissonnante et a la capacité de s'adapter à l'espace disponible, comme c'est le cas pour le S11-N4.
Autres informations
Les cultures progressent très bien! Les champs sont très propres, malgré un peu de prêle ici et là. Le soya commence à fleurir (R1) et le maïs frôle les épaules (V10).
Photos

Semis

Semis du soya dans le champ 5 - 26 juin 2017
Date de semis
14 mai
Hybride ensemencé
La variété choisie est le S11-N4 de NK. Elle est réputée pour offrir un rendement supérieur et une excellente tolérance au stress. Elle a une bonne émergence et s'adapte bien aux différentes largeurs de rangs, ce qui lui permettra également de bien s'adapter à la variation de population.
Taux de semis
Le champ a été divisé en zones selon les cartes de potentiel de rendement, et le taux de semis varie de 120 000 à 170 000 grains/ac.
Photos

Détails du champ

Soya de la Quête 2017 - 26 juin 2017
Superficie
40 ha
Type de sol, nivelage, drainage et structure de sol
Le sol est un loam de Kierkoski sur toute la superficie du champ.
Autres informations
Un peu à retardement, nous avons décidé d'ajouter un deuxième champ dans l'aventure de la Quête du rendement 2017. La plupart des essais de semis à taux variable se font dans le maïs, alors que cette façon de faire donne possiblement de meilleurs résultats encore dans le soya. À suivre!

Observations

Observation de la levée - 2 juin 2017
Condition Météo
Le 1er juin, quelques 25 mm de pluie, 178 degrés-jours de croissance et 289 UTM plus tard, le maïs se porte très bien, et est au stade 3 feuilles.
Autres informations
Les populations réelles mesurées sont assez proches de ce qui a été semé. En général, l'espacement entre les plants est adéquat et constant, et le stade de développement de la culture très uniforme dans le champ. Dans la zone verte, qui devait avoir la population la plus élevée à 35 000 plants/ac, on observe une population réelle de 33 500 plants/ac. Dans la zone bleue, on compte 31 250 plants/ac de moyenne au lieu des 32 000 qui avaient été semés. Dans les petites zones jaunes et rouges par contre, la population levée est un peu moins bonne, avec 30 500 sur 33 000 plants/ac et 32 000 sur 34 000 plants/ac respectivement. Mais ces zones représentent seulement 16% de la superficie totale du champ.
Photos

Fertilisation

Fertilisation champ 7 - 2 juin 2017
Produits utilisés
Au semis, 5 gal/ac de 6-24-6 ont été appliqués avec la semence, et 16 gal/ac de 20.9-11.6-0 4.6S en 2x2. Le 2 juin, le maïs a atteint le stade 3 feuilles, et une fertilisation additionnelle de 50 unités d'azote sous forme d'urée et 50 unités de potasse sous forme d'Aspire, est appliquée à la volée. L'aspire est un fertilisant à base de muriate de potasse enrichie de bore, et son utilisation apportera sans doute un effet bénéfique dans cette parcelle pauvre en bore.
Autres informations
L'automne dernier, après le nivelage du champ, un peu de fumier de bovins de boucherie a été appliqué. Le sol a également bénéficié d'un apport de boues de papetière, appliquées à faible dose puisque le pH n'est pas à corriger, mais tout de même utiles pour tenter d'augmenter un peu le niveau de matière organique dans ce champ.

Semis

C’est un départ pour le champ de maïs de la Quête ! - 2 juin 2017
Date de semis
13 mai
Hybride ensemencé
La variété semée est le 3899VT2P de Croplan. C'est une variété appréciée pour son émergence rapide et sa vigueur. Elle démontre une forte réponse à l'azote et aux populations élevées, ce qui en faisait une variété toute désignée pour notre essai.
Taux de semis
La population semée varie de 32 000 à 35 000 grains/ac. Des zones de gestion ont été déterminées à l'aide de l'outil R7 et des cartes de potentiel de rendement. Quatre zones ont été retenues, avec une différence de population de 1000 plants/ac dans chacune.
Observation des conditions aux semis
Le sol étant assez léger, il s'assèche et se réchauffe rapidement, les conditions de terrain étaient donc bonnes pour semer en ce 13 mai 2017!
Documents

Détails du champ

Maïs de la Quête 2017 - 2 juin 2017
Superficie
Le champ de maïs choisi pour la Quête cette année est le champ 7, d'une superficie de 12 ha.
Travail du sol
Après la récolte du soya, du nivelage a été fait dans ce champ, puis un passage de chisel. Ce printemps, il a été travaillé au vibroculteur.
Type de sol, nivelage, drainage et structure de sol
Le champ est drainé, la topographie est très plane et le sol est un loam à loam sableux fin. Il a été nivelé l'automne dernier sur toute la superficie, pour corriger quelques petites baissières.
Analyse de sol
Le niveau de matière organique de la parcelle est assez faible à 2.4%, probablement à cause de la portion plus sableuse du champ. Les niveaux de phosphore et de potassium sont assez élevés, tout comme ceux de magnésium, cuivre et manganèse, mais la richesse en zinc est moyenne et le bore est en dessous de la teneur souhaitée.
pH et chaulage
Le pH est adéquat et aucune application de chaux n'est requise pour le moment.

Carrière

Nous Joindre

English