Ferme N. J. Pagé inc.


La Quête de
Ferme N. J. Pagé inc.

Nom des propriétaires
Johanne Pagé et Jean-Francois Pagé

 

Détaillant
Agrocentre Lanaudière Inc.

 

Localisation
Sainte-Élisabeth

 

Type de ferme
Grandes cultures (Maïs-grain, soya IP, blé consommation humaine et haricot adzuki).

 

Superficies en culture
425 ha

 


Description de l’entreprise

En 1969, Normand et Jocelyne Pagé ont fait l’acquisition d’une ancienne ferme laitière de 75 hectares, dont 57 cultivables. Dans les années 70, ils transformèrent l’ancienne étable en porcherie d’engraissement, en plus d’en construire une nouvelle. Les propriétaires firent ensuite l’acquisition, deux ans plus tard, de deux fermes supplémentaires dont une ferme laitière incluant 65 ha de terre. En plus de cultiver 122 ha, ils opéraient alors trois porcheries et une ferme laitière. Ils cultivaient du maïs, de l’orge et des légumes à forfait pour la conserverie. Dans ces mêmes années, plusieurs silos ont été achetés et plusieurs terres ont été drainées. En 1990, 345 hectares de plus ont été achetés, et c’est en 1993 que Johanne et François s’associent avec leur père et forment la Ferme N.J. Pagé inc., devenant ainsi la deuxième génération à s’établir. Depuis, l’entreprise ne cesse d’innover. L’application de pesticides est maintenant contrôlée par injection à l’aide d’un ordinateur, et l’arrosage est fait par GPS. De plus, les intrants granulaires ont été changés en totalité pour des engrais liquides au printemps 2000. C’est en 2005 que l’entreprise a décidé de se consacrer uniquement aux grandes cultures et de délaisser les animaux. Plusieurs autres silos ont été construits afin de pouvoir entreposer leurs récoltes, fournissant une capacité d’entreposage pouvant aller jusqu’à 2700 Tm de grains. Toujours dans l’optique d’améliorer la rentabilité de la ferme, ils ont fait l’acquisition d’une niveleuse et d’une antenne GPS. L’esprit innovateur de Johanne et de François les amène à vouloir faire de l’agriculture de précision, ils ont donc fait l’achat d’un semoir Kinze à l’automne 2012 et ont tenté pour la première fois l’expérience du semis à taux variable l’an dernier. À ce jour, l’entreprise cultive 425 ha de maïs-grain, de soya IP, de blé pour la consommation humaine et de haricots adzuki. Cette année, à l’exception du blé, toutes les cultures seront semées à taux variables. Alexandre, le fils de Johanne, termine sa première année de technique agricole au cégep de Joliette et deviendra la 3e génération à prendre le flambeau de la ferme familiale.

Observations

Observations du 6 juin - 26 juin 2017
Évaluation des stress
Nous avons observé des petits trous dans les feuilles de quelques plants ressemblant à des dommages de vers gris noir. Avec le printemps tardif que nous avons connu, les plants sont encore petits et sont plus sensibles à l'attaque des vers. L'insecte n'est pas assez présent, ni les dommages assez importants pour nécessiter un traitement.
Condition Météo
La veille de nos observations, le 5 juin, il est tombé près de 25 mm de pluie dans la région de Ste-Élisabeth.
Autres informations
La levée du maïs a été bonne dans chacune de nos zones de population soit à 32, 34 et 36 000 plants /acre. Nous avons obtenu une moyenne de 32 000 plants/ac dans la la zone de 32 000, 33 000 plants/ac dans la zone de 34 000 et 35 000 plants/ac dans la zone de 36 000. Les mauvaises herbes ont elles aussi bien levées! Nous observons surtout de la prêle, du pied de coq et de l'herbe à poux. Le traitement herbicide prévu est le Halex GT avec une dose de 1 L / ha de glyphosate. Le traitement sera fait dans les prochains jours.
Photos

Détails du champ

Les champs de la Quête 2017 - 30 mai 2017
Superficie
Deux champs ont été choisis cette année: le champ 114 d'une superficie de 27 ha et le champ 126 d'une superficie de 31 ha.
Travail du sol
Un travail minimal du sol à l'aide d'un vibroculteur a été fait ce printemps pour enfouir le fumier de poulet qui a été appliqué avant le semis.
Type de sol, nivelage, drainage et structure de sol
Les champs choisis sont tous deux composés d'un loam argileux.

Semis

C’est parti pour la quête du rendement 2017 ! - 30 mai 2017
Date de semis
17 mai
Hybride ensemencé
Au départ, l'hybride sélectionné pour la quête du rendement était le 2845Vt2P de Croplan. Avec les conditions climatiques, le semis a été retardé. Les champs pour la quête ont été semés le 17 mai comparativement au 6 mai l'année dernière. La région de Ste-Élisabeth se trouve dans une zone de 2700 UTM donc les producteurs n'ont pas pris de chance et ont changé l'hybride pour du 2417VT2P et du N20Y. Le 2417VT2P a une très bonne vigueur printanière et a un potentiel de rendement élevé en plus d'être tolérant à la sécheresse. Le N20Y a lui aussi une bonne vigueur printanière et une grande capacité d'adaptation; il performe très bien dans des sols productifs.
Taux de semis
Cette année, nous ferons le suivi de deux champs dans lesquels les taux de semis varient de 32 à 36 000 grains/ac selon les zones de gestion identifiées. Les cartes de prescription ont été faites avec l'outil R7.
Observation des conditions aux semis
Les conditions de semis étaient optimales. Le type de sol est un loam argileux. Le précédent cultural était du soya et un travail minimal de sol a été fait avant le semis afin d'enfouir le fumier de poulet et de favoriser l'émergence.
Observation de la profondeur et de l'uniformité du semis
La profondeur de semis est de 2 po comme nous le démontre bien la photo.
Autres informations
Au printemps, 7 t/ha de fumier de poulet a été épandu au champ et enfoui par la suite avec le vibro. Le démarreur est: 25 L/ha de 11-37-0 et de 80 L/ha de 32-0-0. Le semoir utilisé est un Kinze 32 rangs avec un moniteur trimble lm 1000. Dans le champ #126, l'hybride semé est le N20Y de NK et dans le champ #114, le producteur a semé 8 rangs de 2417VT2P au bord du champ et a ensuite semé 16 rangs de N20Y, 16 rangs de 2417VT2P et ainsi de suite.
Photos

Carrière

Nous Joindre

English