Les entreprises céréalières Daoust et fils inc.


La Quête de
Les entreprises céréalières Daoust et fils inc.

Nom des propriétaires
Dominique et Yanick Daoust

 

Détaillant
Agrocentre Fertibec Inc.

 

Localisation
Saint-Stanislas-de-Kostka

 

Type de ferme
Grandes cultures (maïs sucré, fèves, pois, soya IP, maïs-grain)

 

Superficies en culture
1036 ha

 


Description de l’entreprise

Dominique Daoust a grandi sur une ferme laitière jusqu’en 1977, année où son père décide de vendre. En 1982, Dominique part travailler chez son cousin, à la Ferme Claude de Repentigny. Il y est resté pendant 24 ans. Durant ces années, il débute en parallèle ses propres activités agricoles. En 1990, il achète une première terre de 135 acres. Au fil des ans, toujours en travaillant à l’extérieur, il continue à acheter des terres et à bâtir son parc de machinerie. Le premier tracteur fut acheté en 1997, suivi d’un planteur John Deere 1750, en 1999 et de la batteuse en 2000. Trois ans plus tard, toujours acheteur et locateur de terre, il passe de 600 à 1200 acres. Cette même année, son fils Yanick termine ses études du Collège Alfred et vient travailler à temps plein sur l’entreprise. Les entreprises céréalières Daoust et fils inc. sont fondées en 2004. Toujours en expansion, c’est en 2005 que fut construit le plan de séchage qui allait s’agrandir au fil des ans. En 2017, ils cultiveront 2000 acres de maïs grain, 300 acres de soya non-OGM, et des légumes de conserverie : des pois sur 100 acres, des fèves sur 120 acres, et 40 acres de maïs sucré. Le sol est travaillé de façon conventionnelle sur 75 % de la superficie avec une charrue convertible 10 rangs. Les semis sont faits avec un planteur 16 rangs munit d’une boîte Aularie équipée des plus récentes technologies d’agriculture de précision. Dans leur région, les sols n’ont pas besoin de chaux, car le pH y est naturellement élevé. Le nivelage des terres et l’amélioration du drainage font partie des plans de l’entreprise. Au cours des dernières années, plusieurs kilomètres de drains furent installés. Dominique est toujours impliqué dans le conseil d’administration de la Fédération des producteurs de fruits et légumes de transformation et siège sur le comité de négociation pour le maïs sucré. Heureusement pour lui, les tâches sont bien réparties sur l’entreprise autant au printemps qu’à l’automne.

Observations

Le maïs est sorti ! - 31 mai 2017
Condition Météo
Environ 120 degrés-jours ou 190 unités thermiques ont été accumulés entre les semis et l'émergence du maïs.
Autres informations
Plus de 95% des plantules étaient sorties de terre en date du 29 mai, soit 10 jours après le semis. L’uniformité est excellente puisque la majorité de la levée s’est effectuée à l'intérieur de deux jours.
Photos

Semis

Semis quête de rendement 2017 ! - 31 mai 2017
Date de semis
19 mai
Hybride ensemencé
Avec une date de semis plus tardive que ce qu'on a connu dans les dernières années, l'hybride 3899 VT2P de Croplan fut choisi avec ses 2875 CHU. Cette variété a fait ses preuves dans le passé et est capable d'aller chercher un très haut rendement. L'hybride semi-flexible (l'épi ne cherchera pas à diminuer de grosseur aussi vite qu'un hybride flexible, à des hautes populations), est reconnu pour avoir une bonne réponse à la population et à l'azote. La semence était traitée.
Taux de semis
Le champ a été subdivisé, au semis, en trois blocs. Ces trois blocs ont été semés à différents taux de semis de 38 000, 36500 et 34 500 grains/acre.
Observation des conditions aux semis
Les conditions de sol étaient bonnes. Un seul coup de vibroculteur a permis un beau lit de semence avec très peu de mottes, ce qui permettra un semis uniforme. La température du sol était proche de 19 degrés Celsius.
Observation de la profondeur et de l'uniformité du semis
Une constante profondeur de semis de 1,75 pouces a été observée.
Autres informations
Une fertilisation granulaire à été apportée au démarrage en 2x2. La formulation de l'engrais a été faite à partir de DAP, MESZ, sulfate d'ammonium et de muriate de potassium 0-0-60, apportant 44 kg/ha d'azote, 67 kg/ha de phosphore, 67 kg/ha de potasse, 0,85 kg/ha de zinc et 32 kg/ha de souffre.
Photos
Documents
Vidéo

Détails du champ

Champ Quête du rendement 2017 - 31 mai 2017
Superficie
29 ha
Travail du sol
Aucun travail de sol primaire n'a été effectué avant l'unique passage du vibroculteur ce printemps.
Type de sol, nivelage, drainage et structure de sol
Le champ est drainé, la texture du sol est un loam, de faibles dénivellations sont présentes sur un coté du champ (en direction du fossé), tout comme à un endroit au milieu du champ. Par contre, sur une grande majorité de la superficie, la topographie est uniforme.
Analyse de sol
La matière organique est à un bon niveau à 5,4% et la CEC est à 18,4 meq/100g. Le phosphore et le potassium y sont riches et les éléments secondaires, comme le calcium et le magnésium, ne limiteront aucunement un bon rendement.
pH et chaulage
Le pH est assez élevé dans ce champ, à 6.9, aucune correction n'est nécessaire et l'acidité du sol ne limitera pas la disponibilité des éléments fertilisants pour le maïs.
Photos

Carrière

Nous Joindre

English