L’INICIUM : des essais au champ concluants

INICIUM est un biostimulant à base d’extraits d’algues marines (Ascophyllum nodosum), d’humates de potassium et de différents acides organiques. INICIUM est compatible avec la plupart des engrais et produits de phytoprotection, incluant les formulations de démarreurs liquides phosphatés. INICIUM peut être utilisé en application foliaire et en fertigation.

INICIUM est une innovation technologique québécoise qui a été développée par l’entreprise OrganicOcean inc. basée à Rimouski. L’entreprise se spécialise dans le développement et la fabrication de produits biostimulants novateurs à base d’algues marines et d’autres ressources renouvelables. OrganicOcean intègre la récolte durable d’algues marines fraîches à des procédés exclusifs de transformation et de formulation, tout en respectant l’environnement marin.

INICIUM fournit un apport externe en hormones de croissance naturelles (auxines et cytokinines) qui stimulent la croissance des tissus racinaires et aériens et compensent pour le ralentissement de la synthèse d’hormones de croissance par la culture en période de stress. Il est important d’éviter que la disponibilité des hormones de croissance soit un facteur limitant lors des stades critiques de développement de la plante (floraison, formation des parties fruitières) qui ont un impact majeur sur le rendement.

INICIUM offre une combinaison synergique de plusieurs modes d’action associés à différents types de composés actifs : hormones de croissance, osmoprotecteurs, éliciteurs, acides humiques et autres acides organiques. INICIUM améliore le rendement des cultures en stimulant le métabolisme cellulaire et en augmentant la résistance aux stress et aux maladies. En augmentant la capacité photosynthétique des plantes, il favorise le développement des tissus végétatifs et reproducteurs 

Les bénéfices générés par l’utilisation d’INICIUM sur la plante sont les suivant 

● Stimule la germination et la croissance racinaire 

● Stimule la formation des parties fruitières 

● Augmente la capacité photosynthétique des plantes 

● Augmente la résistance aux stress environnementaux et aux maladies 

 

INICIUM contient des humates de potassium, des composés riches en carbone oxydé présentant une densité élevée de charges négatives, qui leur confèrent des propriétés de stabilisation exceptionnelles. 

● INICIUM augmente la capacité d’échange cationique (CEC) dans la zone racinaire et réduit le lessivage des nutriments chargés positivement. 

● INICIUM forme des chélates avec les oligoéléments provenant du sol et des fertilisants et augmente leur disponibilité pour les plantes. 

● INICIUM permet aux plantes d’utiliser plus efficacement l’azote. Il stabilise l’ammonium (NH4+) dans le sol et ralentit la conversion en nitrate (NO3-), ce qui réduit les risques de pertes par lessivage et volatilisation. 

● INICIUM stimule l’activité des microorganismes bénéfiques en fournissant du carbone hautement assimilable et améliore la fertilité biologique du sol. 

 

La majeure partie du phosphore présent dans les sols n’est pas disponible pour les plantes. Le phosphore est immobilisé par des processus physico-chimiques de précipitation et d’adsorption. L’application d’INICIUM mélangé aux démarreurs liquides phosphatés permet de réduire la fixation du phosphore dans le sol et d’augmenter sa disponibilité. 

● INICIUM aide à prévenir la précipitation des phosphates en neutralisant l’aluminium et le fer solubilisés à proximité des engrais acidifiants et en protégeant le phosphore. 

● INICIUM minimise l’adsorption des phosphates (charge -) sur les hydroxydes d’aluminium et de fer (charge +) présents dans le sol en fournissant des humates (charge -) qui sont préférentiellement adsorbés. 

● INICIUM maximise la disponibilité du phosphore pour les cultures et l’efficacité des engrais.

 

Les essais au champ

Suite à 3 ans d’essais sur les échalotes et 2 ans sur les oignons jaunes, il est maintenant possible d’affirmer que le traitement INICIUM permet aux semences de germer une journée plus rapidement et de façon plus uniforme, ce qui représente un avantage pour la gestion des mauvaise herbes et maladies.

En 2018, 32 sites d’oignons jaunes et 2 sites d’échalotes en sol organique ont fait l’objet d’essais en 3 répétitions (1 mètre par répétition). Les parties traitées (enrobage des semences avec le biostimulant), en comparaison avec les témoins (N/T), ont démontré une meilleure émergence et un stade foliaire légèrement plus avancé. Durant la saison de croissance, malgré les conditions climatiques très difficiles (températures très élevées et la sécheresse), le traitement INICIUM a eu un effet positif sur la croissance des oignons. 

L’uniformité et l’avantage phénologique dans les premiers stades de croissance sont possiblement responsables de la meilleure densité à la récolte : Inicium vs N/T représente une différence jusqu’à +6.72%.

Les résultats des tests (poids moyen en grammes sur 1m de planche) ont démontré une différence significative avec le traitement Inicium (+8.45%), comparativement au témoin.

À la lumière des résultats obtenus avec les oignons, nous avons poursuivi les essais dans d’autres cultures, soit la laitue, pomme de terre, maïs et soya. Après seulement un an d’essais, il est par contre trop tôt pour tirer des conclusions concernant ces dernières cultures.

En conclusion, nous croyons que l’augmentation de la masse racinaire généralement observée lorsque le biostimulant est appliqué explique le léger avantage phénologique et l’augmentation de rendement des cultures traitées.


Témoignages producteurs

Mon représentant est arrivé la dernière journée des semis avec quelques bidons d’INICIUM et nous les avons mis dans le planteur immédiatement, sans trop avoir d’attente… Surprise ! J’ai obtenu des gains de rendement de 102 quintaux/acre pour les pommes de terre vendables et +148 quintaux/acre pour celles dans la catégorie « Chef » ! Soit des gains de +38% et +47%, respectivement, vs la partie du champ non traitée.

Michel Gascon, producteur de pommes de terre, Les Fermes Gascon inc. Saint-Roch de l’Achigan 

 

Dans les essais réalisés au cours des 2 dernières années dans la production d’oignons verts, nous voyons toujours les semences traitées germer plus vite que sans le traitement, ce qui donne un avantage pour contrôler les mauvaises herbes et avoir de meilleurs rendements, associés au diamètre plus gros et à une meilleur uniformité des bulbes. Le système racinaire est plus développé ou plus dense avec le INICIUM que sans le traitement, ce qui donne un autre avantage lorsque la plante est en situation de stress.

Jocelyn Leclair, Les fermes Leclair et frères ltée

 

Durant les deux dernières années, j’ai fait des essais avec l’INICIUM sur ma ferme. Voici mes observations pour l’essai du produit en traitement des semences d’oignons jaunes : premièrement, l’émergence est plus uniforme, ce qui permet une meilleure gestion des applications d’herbicides. Vu l’uniformité de l’émergence, j’ai observé à la récolte des bulbes égaux, de plus gros calibre, avec un meilleur poids, ce qui a résulté en une augmentation de rendement. Durant la deuxième année, j’ai accepté de tenter l’expérience d’une application foliaire d’INICIUM sur les oignons jaunes. Les résultats se sont révélés positifs, et j’ai eu plus de rendement à la récolte dans la partie traitée vs le témoin, grâce à une augmentation du système racinaire. Suite aux résultats positifs de la 1ère année d’essais sur l’oignon jaune, j’ ai fait le traitement d’INICIUM sur l’oignon vert l’année suivante. Le résultat a été le même que pour l’oignon jaune : meilleure uniformité de levée, système racinaire plus volumineux, ce qui m’a aidé à améliorer la gestion des mauvaises herbes en diminuant le désherbage manuel. Un meilleur système racinaire résulte aussi en une plante plus forte et plus résistante au stress hydrique.Pour la saison en cours, je vais élargir à d’autres cultures les essais de traitement de semences et d’application foliaire d’INICIUM, dont le persil et la carotte.

Jean-Christophe Barbeau, Terre Maraîchère Barbeau


Un suivi des champs avec l’esprit ouvert

L’année 2018 a enregistré des records de chaleur et connu de longues périodes de sécheresse. Alors qu’au contraire, en


AgConnexion, tout au même endroit

AgConnexion est une nouvelle plateforme numérique intégrée, actuellement l’outil le plus complet et accessible pour les


Prescriptions chlorpyrifos et néonic : impacts dans le champ et alternatives

Dans la dernière année ont été émises les premières prescriptions pour l’utilisation de l’atrazine. Les justifications,