De la performance du laboratoire jusqu’au champ

L’année 2019 sera assurément remplie de défis et nous continuons nos efforts pour mettre en marché des variétés aux performances agronomiques supérieures pour les producteurs, et bien adaptées au niveau alimentaire pour les clients à l’exportation. La demande reste forte à l’étranger pour le soya Québécois et nous avons ensemble de belles opportunités à saisir.

Surveillez nos primes pour la prochaine saison.

 

La recherche chez Prograin

Vous connaissez probablement notre centre de recherche situé à St-Césaire et vous l’avez peut-être visité. À plusieurs reprises, nous vous avons parlé des outils performants et sophistiqués utilisés dans les laboratoires, mais nous irons un peu plus en détails en vous expliquant comment les variétés des prochaines années répondront à vos besoins et à ceux des clients en transformation.

En génétique, les avancés sont très rapides tant au niveau des équipements, de la bio-informatique, des manipulations en laboratoire que de la compréhension des gènes. Évidemment, ces avancés permettre d’être plus performants en évaluant génétiquement plus de plantes de soya. Le travail en laboratoire est d’associer un gène avec un marqueur. Une fois ce travail fait, on peut valider rapidement et sans ambiguïté la présence des traits qui nous intéressent. Aujourd’hui avec le génome du soya séquencé, il y a un grand intérêt à développer des nouvelles technologies pour trouver des nouveaux gènes. Une technologie que l’on nomme « GBS » (genotyping by sequencing ou génotypage par séquençage) nous permet d’associer les phénotypes (caractéristiques visuelles) au génotype (le gène ou les gènes sur le génome).

Il est maintenant possible de trouver rapidement des caractéristiques provenant d’un seul gène. Un exemple simple serait de trouver le gène responsable de la couleur des fleurs. En faisant un groupe de variétés à fleurs blanches et un groupe de variétés à fleurs pourpres, on pourrait facilement trouver l’emplacement du gène responsable de cette caractéristique avec l’utilisation de la technologie GBS. Une fois la méthodologie en place pour trouver des caractéristiques associées à un gène, la prochaine étape sera de travailler sur des caractéristiques dépendantes de plusieurs gènes (par exemple, la résistance au sclérotinia, le rendement, la protéine, etc.).

Un autre avantage de la technologie GBS, c’est de bien caractériser génétiquement nos parents et de savoir qui possède le ou les gènes de résistance ou de tolérance au sclérotinia, au Phytophthora, à la pourriture brune de la tige, au chancre de la tige, à la brûlure bactérienne, aux nématodes à kyste du soya et au Phomopsis. En connaissant bien la génétique des parents que nous utilisons, nous allons pouvoir s’assurer de développer des variétés de soya qui possèdent le ou les gènes permettant d’avoir une des résistances ou un haut niveau de tolérance face au problème rencontré aux champs. Nous pourrons aussi appliquer le même processus pour développer des variétés conventionnelles qui auront le gène ou les gènes recherchés pour donner les qualités alimentaires recherchées par les transformateurs (tofu, boisson de soya, etc.).

D’ici quelques années, les nouveaux outils dont nous disposons vont nous permettre de prédire la performance des nouvelles variétés avant même de faire les croisements. Seulement ceux ayant un haut potentiel de donner une bonne variété de soya seront faits. C’est de cette façon que nous mettrons en marché des variétés performantes et adaptées à nos conditions dans les prochaines années.

 

Nouvelles variétés

En 2019 Prograin vous offrira deux nouvelles variétés destinées au marché de l’alimentation humaine. La plus hâtive de la gamme portera le nom Siberia*, elle remplacera le Tundra. D’une maturité de 2350 UTM c’est la variété toute désignée à positionner dans les régions de l’Est du Québec et du Lac St-Jean.

Ezra une nouveauté d’une maturité de 2725 UTM qui offrira l’opportunité aux producteurs de bénéficier d’un excellent compagnon au Marula. Dotée d’une excellente vigueur, une facilité d’adaptation ainsi que des performances exceptionnelles, elle a terminé première de son groupe de maturité sur une moyenne de 2 ans au RGCQ avec un indice de rendement de 112 %.

Six nouvelles variétés Roundup Ready 2 Xtend qui toucheront l’ensemble des zones de production de soya au Québec seront disponible pour la prochaine saison.

Le Dayo R2X 2325 UTM, à positionner en rang étroit, se démarquera par sa tolérance naturelle au sclérotinia.

Le Dugaldo R2X 2450 UTM, sera apprécié entre autres, pour son excellent potentiel de rendement et plus particulièrement pour sa capacité à faire quelques branches même en zone hâtive.

Le Donaldo R2X 2600 UTM se démarquera par son excellente vigueur printanière et sa capacité d’adaptation même en conditions difficiles.

Le Denzo R2X 2700 UTM vous impressionnera par son feuillage dense et son excellente tolérance au sclérotinia et aux principales maladies du soya.

Le Diego R2X 2725 UTM est un plant de grande taille, branchu avec un excellent potentiel de rendement. Positionné au 30 po, il mettra peu de temps à fermer ses rangs. Il possède la combinaison de gènes de résistance au Phytophthora Rps1c et Rps 3a.

Le Draco R2X 2750 UTM sera un excellent compagnon au Miko R2. C’est une variété qui a une bonne capacité à faire des branches. Il démontre une excellente vigueur printanière ainsi qu’une tolérance naturellement supérieure à la moyenne au phytophthora. *En attente d’homologation

Prograin pour moi, c’est un accompagnement du semis jusqu’à la commercialisation ! Je suis fière de promouvoir les produits de Prograin car leur offre est complète. Des semences performantes de qualité, de pair avec un service agronomique personnalisé du semis jusqu’à la récolte, et pour boucler la boucle, une commercialisation des soya IP et qualipro dont la logistique est adaptée aux clients. Mes variétés coup de coeur sont le Marula et le Hana pour leur bon rendement et leur stabilité année après année.


L’importance de collaborer aux parcelles de variétés

Certains aiment en faire, d’autres non... assurément, le projet d’implanter une parcelle de variétés ne fait pas


La récolte s’en vient, avez-vous pensé à vendre un peu de grains ?

Malgré des saisons en dents de scie, depuis trois ans, les rendements ont généralement été au rendez-vous au Québec.


Démarreurs liquides : les précautions à prendre

Lorsque l’on parle de démarreur liquide, il faut distinguer deux types de placement. Le premier est le fameux pop-up


Les bienfaits des engrais verts

Les cultures intercalaires et les cultures couvre-sol augmentent la diversité du système cultural et améliorent


Les traitements de semences et la règlementation

La loi En février dernier ont été rendues publiques, dans la gazette officielle du Québec, des modifications au


Virage numérique : AgConnexion, pour des décisions plus rentables

Dans le cadre de son virage numérique, La Coop fédérée lance AgConnexion, qui est une plateforme intégrée pour


En amélioration continue

Saviez-vous que le programme de recherche Zone Performance fête ses vingt ans cette année ? Que de progrès réalisés


L’agriculture de précision 2.0 ANALYSE + BIG DATA

Nous avons parlé du big data ces dernières années tout en cherchant à en définir les avantages pour l’agriculteur.


Coup d’oeil sur les céréales d’automne !

Les avantages d’inclure les céréales d’automne aux rotations ne sont plus à démontrer ; répartition des travaux aux


De nouveaux outils pour vous aider à relever vos défis de production

Pensez à la culture de soya qui vous a donné le rendement le plus élevé jusqu’ici. Peut-être que les pressions liées aux


Chanvre industriel

Lorsque l’on évoque le chanvre par les temps qui courent, c’est surtout au cannabis récréatif ou médicinal que l’on