Bulletin #14 : 5 octobre 2010

Retour à la liste

Mise à jour sur le marché des fertilisants

Suite à la correction de la bourse de Chicago au cours de la dernière semaine, le marché international des fertilisants a connu une légère accalmie. Les perspectives demeurent toutefois haussières et la tendance est à la hausse en général. 

Azote :

Certains pays tel l’Inde ont complété leurs achats récemment ce qui a eu comme effet de ralentir la hausse constatée sur ce marché. Il reste que certains autres pays d’’Amérique du sud et d’Amérique centrale auront à combler des besoins au cours des prochains mois. Un autre facteur qui aide à tempérer les ardeurs du marché international est la fermeture prochaine du trafic par barge aux États-Unis avec la saison hivernale qui s’en vient. En conséquence, on a vu le prix de l’urée se contracter par rapport au sommet des dernières semaines. 

De leurs côtés, les prix pour le nitrate, le CAN et de la solution azotée, continuent d’augmenter. 

Phosphore :

Il semble que du côté du phosphore, les prix n’ont pas encore atteint le seuil de recul. L’offre suffit à peine à combler la demande et supporte cette tendance.

On s’attend à ce que le prix du phosphore demeure ferme pour les prochains mois. Il n’y aura pas vraiment de produit à écouler sur les marchés en provenance de la nouvelle mine en Arabie Saoudite (2.5 million de tonnes par année) avant le printemps 2012. 

Potasse :

On n’entend rien de spécial à part les pourparlers quant à la vente de PCS. 

Conclusion :

Mise à part le fléchissement sur marché de l’urée, la tendance se poursuit sur la pente ascendante et le prix des fertilisants demeurent en hausse. On espère que la situation pourra se replacer d’ici le printemps. 

Peu de distributeurs de l’est du Canada ont l’intention de se stocker à ces niveaux et ne voudront certainement pas répéter le même modèle qu’en 2008-2009

Carrière

Nous Joindre

English